Pendant ce temps, sur l’Olympe…

 Hermès ?  tonna le maître des dieux, furieux de ne pas trouver son messager. Hermès s’avança timidement et Zeus l’interrogea au sujet d’Ulysse.

 Pour quelle raison me serais-je enquéri de cet Achéen de malheur qui sème la discorde jusqu’en ce palais ? 

 Celle d’obéir à ta soeur Athéna, je sais qu’elle complote dans mon dos en dépit de mes avertissements. Je te conseille de parler Hermès. 

 Aux dernières nouvelles, il aurait échappé aux charmes de la sorcière Circé et serait son hôte depuis des mois  répondit Hermès, les yeux baissé.

 Et tu ne l’as aidé d’aucune façon ? 

 Bien sûr que non ! Jamais je n’aurais désobéi à tes ordres !  s’écria Hermès en rassemblant toute la mauvaise foi qu’il pouvait, bien que Zeus ne lui prêta peu de crédit.

 Eh bien va. S’il faut qu’Ulysse rentre chez lui, il doit le faire seul. Nous les dieux, ne pouvons rien contre le Destin. Sois mes yeux et mes oreilles mais n’aide en aucun cas Ulysse, pas même pour lui révéler le nom de certaines fleurs…  Le messager se sentit rougir et se hâta de filer.

Le maître des dieux remuait ciel et terre pour trouver Athéna, la poursuivant de sa colère alors qu’il sait très bien quel déguisement elle a revêtu, il fait seulement mine de l’ignorer.

Si Ulysse échoue, Poséidon accroîtra son pouvoir pour s'emparer du trône de son frère...

arrow-left

1 / 2

arrow-right
olympe
Les Enfers Les funérailles