Il y avait déjà bien longtemps qu’Ulysse avait quitté son cher royaume d’Ithaque.

Repoussé d’île en île par des vents contraires, la folie de ses hommes et la colère des dieux, la malédiction crachée par Cassandre sur le général grec agissait toujours…

Sur les douze navires qui avaient quitté Troie, un seul avait survécu à leur dernière escale chez les Lestrygons, des Géants cannibales.

Ceux-ci, après avoir dévoré les éclaireurs envoyés par Ulysse, étaient sortis de leur ville en masse et avaient écrasé les navires avec d’énormes rochers.

Le raclement sourd du navire sur la plage tira brusquement Ulysse de sa somnolence.

Où s’étaient-ils échoués et quels dangers allaient-ils encore devoir affronter ? Peu lui importait car c’était une terre ferme et un espoir de survie.

Ulysse sauta sur la grève et s’abreuva avec délice de cette neige recouvrant les galets. Il s’aventura ensuite dans la forêt ténébreuse et inquiétante à la recherche de nourriture et de bois pour se réchauffer.

Les naufragés, meurtris par tant de privations et d’inconfort, poussèrent des cris de joie en voyant leur chef réapparaître avec du gibier.

arrow-left

1 / 2

arrow-right
ulysse-plage
La pomme Les éclaireurs